Kenshirō [ケンシロウ]

094-032

TECHNIQUE : Hokuto Shinken / Hokuto Sōke no Ken / Nanto Kōkakū Ken

PARENTÉ : Frère de Hyō, frère adoptif de Raoh et Toki.

PREMIÈRE APPARITION : EP1

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES : 185cm – 100kg (mensurations 132-90-105)

Kenshirō est le plus jeune des quatre fils adoptifs entraîné par le précédent héritier du Hokuto, Ryûken. Ses origines sont révélées dans la deuxième partie du manga, où l’on découvre qu’il fut envoyé au Japon, avec son futur ennemi Raoh et Toki, le frère de Raoh, pour fuir leur pays d’origine (Shura), déchiré par la guerre. Ceci est décrit différemment dans le premier chapitre de Ken – Fist of the Blue Sky: un nouveau-né est amené au dōjō de Ryûken au Japon, qui décide de donner à l’enfant le nom de son grand frère ( Kenshirō Kasumi), le héros de Blue Sky), du fait de sa marque de naissance en forme d’étoiles de la Grande Ourse sur la tête, même si des chapitres suivants du manga font également référence à la fuite du pays de Shura de Kenshirō, Raoh et Toki.

Disciple de Ryûken, il a été formé en même temps que Raoh, Toki et Jagi. La décision de Ryûken de faire de Kenshirō le successeur du Hokuto Shinken a été très mal perçue par Raoh et Jagi, qui se rebellent. En effet seul un héritier pouvant être choisi parmi les élèves, les autres pratiquant malchanceux se voient interdits l’usage du Hokuto Shinken, les plus récalcitrant pouvant se voire effacer la mémoire, où même briser les poings. Raoh va même jusqu’à tuer son maître.

En réalité le choix de Ryûken est mûrement réfléchi : lorsque le maître demande à Raoh comment il utiliserait le Hokuto Shinken en tant qu’hériter, celui-ci fait part de son ambition démesurée de conquête par la force, ce que Ryûken désapprouve. Ryûken teste également les réactions de Raoh et Kenshirō face à un tigre : alors que Kenshirō maîtrise l’animal par sa force mentale, Raoh préfère lui trancher la tête et proclame que le tigre n’a même pas reconnu Kenshirō comme adversaire, le maître n’étant pas de cet avis. Toki aurait dû être l’héritier, seulement une grave maladie obligea Ryûken à choisir Ken. Enfin, Jagi est tenu en échec par Kenshirō qui préfère retenir ses coups contre son aîné. Kenshirō lui inflige de sérieux dégâts, défigurant Jagi à tout jamais, ce qui explique la haine que lui voue ce dernier.

Kenshirō est ainsi autant désigné pour ses qualités humaines que pour sa force et sa maîtrise technique : lors de l’entrainement il est vaincu par Raoh qui a commencé son apprentissage avant lui et possède une force hors du commun. Kenshirō est également vaincu par Shin, puis plus tard par Souther et Kaiō.

Faites tourner !

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Laisser un commentaire