Shachi [シャチ]

notyetTECHNIQUE : Hokuto Ryūken

PARENTÉ : Fils de Akashachi

PREMIÈRE APPARITION : EP125

Shachi n’est pas né dans le pays des démons. Son père Akashachi rencontra Raoh qui lui promit de traverser la mer après avoir vaincu ses petits frères (une rencontre qui marqua le petit Shachi en voyant la formidable puissance de Ken-Ō massacrant une bande de brigand) Ensuite, il débarque au pays de Shura afin de la conquérir avec sa bande de pirate. Malheureusement pour Akashachi son armée s’est fait massacrée, et Shachi y fut abandonné.

Il vit alors dans un petit village tranquille où il y fait la connaissance de l’amour de sa vie: Leia. Ils vécurent des jours heureux, Shachi refusant même de rejoindre son père pour ne pas la quitter. Jusqu’au jour où elle s’est fait attaquée par 2 démons à cause de l’enseignement qu’elle donne sur l’amour. Shachi lui venant en aide, dû tuer un démon et se fit aider par Jūkei, le successeur du Hokuto Ryūken. Shachi, désespéré par la situation dans le pays des démons, et ne voulant pas attendre l’arrivée du “sauveur” Raoh, apprend le Hokuto Ryūken malgré la demande de refus de Leia qui croit en la non-violence, il devient ainsi le 4ème pratiquant du Hokuto Ryūken !

Shachi devient alors un monstre d’ambition ayant pour but de dominer le pays de la Shura en laissant de côté l’amour qu’il a eu pour Leia. C’est à ce moment qu’il rencontre Lin et Ken. Sentant que l’arrivée de Ken va faire bouger les choses, il tue Kaizel et enlève Lin afin de manipuler Kenshirō pour l’amener à se battre face à Han. Pour cela, il essaye de se mesurer au 3ème Rashō Han, dont les coups étaient impossibles à prévoir, mais en vain. Il lui donne Lin et laisse Ken s’en occuper, qui lui, accoure pour la sauver…

Lors du 1er affrontement qui opposait Kenshirō à Kaiō et qui tourne très vite à l’avantage du 1er Rashō, Shachi dû venir en aide à Kenshirō qui était entre la vie et la mort. Malheureusement, Shachi ne valait rien pour Kaiō et la situation semblait désespérée. C’était sans compter l’intervention d’ Akashachi, stoppant Kaiō et sauvant Kenshirō et son fils en lançant des bidons d’acide sur le 1er Rashō. Kaiō n’étant pas du genre à se laisser faire aussi facilement, tue Akashachi avant de se laisser envahir dans les flots pour faire partir l’acide. C’est en portant son père mourant que Shachi révèle la vérité : son ambition n’était qu’un masque, il comptait dominer le pays et y instaurer les valeurs de Leia (amour,… qu’il a toujours aimé.

Après ce terrible combat, c’est une véritable course poursuite entre Kaiō et Shachi portant Ken mourant, pour lui sauver la vie. Après avoir réussi a réchapper à Kaiō, Shachi offre son œil gauche à Hyō pour le laisser passer ( Hyō ne sait pas encore que le “cadavre” que transporte Shachi n’est autre que son petit frère. Après le rétablissement de Ken pendant son combat qui l’opposa à son grand frère Hyō, ce dernier retrouve la mémoire grâce à un coup porté par Shachi.

Kaiō énervé par les interventions répétitives de Shachi, décide d’en finir. Shachi part au Taiseiden pour essayer de lever les scellés du Hokuto. Sur place, Kaiō s’en prend violemment au pauvre Shachi impuissant. Shachi, Kaiō, Leia et Lin tombent dans la cave où se trouve la statue de Ōka où réside les scellés du Hokuto Shinken. Kaiō voulant s’en prendre à Leia, se fait stopper net par Shachi dont la statue avait donner de la force pour le repousser. Shachi est devenu alors un vrai combattant de l’amour. Ce qui provoque le départ de Kaiō en vue de se préparer d’un combat contre Ken. Enfin, Shachi meurt pour l’amour dans les bras de sa bien-aimée Leia…

Faites tourner !

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Laisser un commentaire