Han [ハン]

notyetTECHNIQUE : Hokuto Ryūken

PREMIÈRE APPARITION : EP126

Han était l’un des 3 généraux du pays de Shura, terre démoniaque où seuls les plus forts survivent. Sur cette dernière, on naissait humain et on devenait démon ou un exclu de la société. Si on choisissait la première solution, on ne vivait que pour tuer son adversaire dans une arène. Han maîtrisait le Hokuto Ryūken qui est en fait le côté obscur du Hokuto Shinken. Celui qui maîtrise cet art à son apogée est pris d’une irrésistible envie de tuer tous ceux qui se trouvent sur son passage. Même sans maîtriser cet art jusque dans ses derniers retranchements, Han demeurait un adversaire extrêmement puissant !

Sachant que la malédiction de ce continent venait des 3 généraux, les serviteurs du troisième rashō (Han) tentaient désespérément de mettre fin à sa vie par tous les moyens. Han se moquait éperdument que ses servants attentent à sa vie. En revanche, il ne pouvait pas supporter les démons manquant d’ambition. Alors que Kenshirō approchait de son château, Shachi (4ème pratiquant du Hokuto Ryūken) se déguisa en gueux afin d’approcher Han et tenter de lui ôter la vie. Il manqua son effet de surprise et fut touché par le 3ème rashō. Heureusement, Shachi avait prévu une protection pour ne pas succomber à ses coups. Il donna ensuite Lin qu’il avait capturé auparavant, à Han en lui affirmant que cette fille l’amènerai à la mort. Kenshirō apparut peu de temps après. Impressionné par la façon dont Kenshirō s’effaça pour arriver jusqu’à lui, le troisième seigneur le défia en combat singulier.

Le Suieishin de Ken ne l’aida pas à assimiler tout de suite le poing de son adversaire. Lui et Han possédaient des aptitudes physiques à peu près équivalentes. Kenshirō conservait un léger avantage dans le duel mais qui restait insuffisant pour en finir rapidement avec son adversaire. Han perdit tout de même le combat par la ruse de l’héritier du Hokuto Shinken. Avant de mourir, Han révéla à Kenshirō qu’il était né sur cette île et qu’il ne pourrait jamais vaincre le deuxième seigneur.

Faites tourner !

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Laisser un commentaire