Shū [シュウ]

notyetTECHNIQUE : Nanto Hakuro Ken

PARENTÉ : Père de Shiba

PREMIÈRE APPARITION : EP59

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES : 180cm – 90kg (mensurations 120-89-100)

Shū est un des 6 poings sacrés du Nanto Rokusei Ken, son étoile est Jinsei et son style est le Nanto Hakuro Ken. Shū tomba amoureux d’une femme dont il eu un enfant : Shiba, son fils ressemble beaucoup à sa femme, et il est fier de l’avouer. Shū est également le meilleur ami de Rei.

Autrefois, il fut l’observateur avisé auprès de Raoh et Souther d’un combat d’entraînement – visant à sonder les capacités de Kenshirō – au Dōjō Nanto. Shū attentif à ce petit garçon très doué, lui envoya un message en forme de Ki, le garçon perçu le message, ce qui étonna grandement le maître Nanto.

Shū décida subitement d’être le 10ème adversaire du jeune disciple du Hokuto Shinken, et cela sous les yeux ébahit de Souther. Shū remporta le bref affrontement, puis vit dans le regard et les paroles du petit Kenshirō une lumière dont le potentiel est très grand. Comme le stipule la loi lors d’affrontements entre écoles Nanto/Hokuto le perdant doit être tué, mais Shū s’interposa à l’exécution de l’enfant. Puisque la loi exige un sacrifice, il se crève les yeux pour honorer cette loi ancestrale et ainsi sauver le jeune Kenshirō d’une mort dictée.

Quelques années plus tard, après l’holocauste et l’éclatement des 6 Nanto Rokusei Ken, Shū s’efforçait à faire la guérilla contre les ambitions et la cruauté démesurées de Souther. Il fit la rencontre de Kenshirō, qu’il testa pour constater ses progrès et pour savoir s’il est devenu assez fort pour s’opposer au tyran. Le test fut concluant, et Shū reprit confiance en l’avenir. Son fils Shiba se sacrifia pour permettre la libération de Kenshirō qui avait été une première fois vaincu par Souther. Shū fit l’éloge de son fils et fit évacuer Kenshirō ainsi que Bat et Lin lorsque les troupes de Souther eurent repérés la cache de la résistance dont il est le chef “Le valeureux chef aveugle”. Shū se dressa contre Souther, il fit démonstration de son splendide Nanto Hakuro Ken, mais Souther lui sectionna les tendons des deux cuisses pour ne plus qu’il soit apte à pratiquer son Kempō.

Après cela, Shū été dans l’obligation de se résoudre à porter la dernière pierre de la pyramide de son ennemi éternel, et ce malgré ses blessures et le poids exorbitant de cette ultime pièce de l’édifice. Lorsque Shū parvint au sommet de la pyramide, des hommes de Souther l’enchaînèrent les chevilles, et Souther l’acheva d’une lance qu’il envoya avec force en direction de Shū. La lance se logea dans le buste du pauvre maître, qui mourut quelques secondes après que Kenshirō soit arrivé au sommet pour le venir en aide, mais bien entendu, trop tard. Lorsque Souther mourut après ces diverses confessions, le sommet de la pyramide se mis à pleurer des larmes de sang, le sang de Shū, qui témoignait de sa tristesse devant ce funeste épilogue.

Faites tourner !

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Laisser un commentaire