Ryūō [リュウオウ]

TECHNIQUE : Hokuto Ryūken

PREMIÈRE APPARITION : EP150

Ryūō faisait partie du clan Hokuto Sōke qui régnait sur la Shura aux alentours du IIème ou IIIème siècle. Fils de Ōka, il est né le même jour que Shuken (le fils de Shume, la soeur de Ōka). La loi des prêtres du clan n’autorisant qu’un seul héritier masculin, les deux bébés furent laissés à la merci d’une meute de loup afin qu’il ne reste qu’un survivant, destiné à développer l’art martial ultime du clan Hokuto Sōke.

Suite à l’interruption du rituel par Shume, Ryūō fut un moment choisi comme héritier mais il perdit son titre lorsque Ōka se sacrifia pour permettre à son fils Shuken de devenir le successeur. Privé de l’amour maternel, Ryūō et tous ses descendants ( Kaiō, Raoh et Toki) furent condamnés à rechercher cet amour perdu durant toute leur vie.

Dans l’anime, on apprend que Ryūō, une fois devenu adulte, quitte le clan et devient le fondateur du Hokuto Ryūken.

Faites tourner !

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Laisser un commentaire