Devil Rebirth [悪魔の化身]

013-067TECHNIQUE : Rakan Niō Ken

PARENTÉ : aucune connue

PREMIÈRE APPARITION : EP13

Devil Rebirth était le maître du Rakan Niō Ken, un art martial hindou vieux de 5000 ans. Cet art fut banni par l’Empereur à cause de sa trop grande cruauté. Les successeurs de cet art létal sont des géants utilisant de puissantes attaques basées sur le vent et les poings.

Devil Rebirth reçut le nom de Akuma no Keshin lorsqu’il devint Satan, tant il fut consumé par le mal de cette technique maudite. Lors de ce changement, il partit dans une rage folle et tua plus de 700 personnes. Il fut condamné à 200 ans d’emprisonnement dans la prison de Villainy.

Bien des années plus tard, il fut libéré par Jackal qui, se faisant passer pour son frère, réussi à l’embobiner pour l’avoir à ses côtés avant d’affronter Ken.

En ancien langage sanskrit Hindou, Devil Rebirth se prononce ‘Mara Samsara’. C’est pour cela que lorsque Ken affronta le géant, il affirma être Indra, le Dieu de la guerre ‘Indra Samsara’…

La puissance du géant prit Ken au dépourvu et c’est grâce au Hokuto Shichishisei Ten que Ken parvint finalement à abattre le monstre ainsi que Jackal.

Faites tourner !

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Laisser un commentaire