Episode 11

 
悪党ども!!
地獄のブルースを聞け!!
Akutō domo!!
Jigoku no Burūsu o kike!!
Gredins !!
Écoutez le blues de l’enfer !!

 20 décembre 1984 (Fuji TV)   23 novembre 1988 (TF1)

Fiche technique
  • Producteur: Kiyotaka Kanchiku
  • Scénario: Hiroshi Toda
  • Animation: Shizuo Kawai
  • Direction technique: Senri Isagawa

https://rutube.ru/video/bf60efd19e1da5530f67ede6569188e0/

Votre avis sur cet épisode ?
Total: 0
Résumé

Ken sauve un petit garçon qui allait tomber d’une falaise. Il le ramène chez lui mais en chemin, des hommes le reconnaissent et l’attaquent, car sa tête est mise à prix…

Dans le manga
  • Le bar dans lequel se trouve Jackal est celui de Johnny. Ce dernier est surpris que Ken soit revenu vivant du quartier général de l’Armée Divine. Dans l’anime il s’agit d’un autre bar.
  • Les deux types qui entrent dans le bar essaient de recruter Kenshirō car ils ont appris qu’il avait vaincu l’Armée Divine. Dans l’anime ils veulent simplement le tuer pour toucher une récompense.
  • Au moment où ceux-ci veulent s’adresser à Ken, Bat s’interpose en se faisant passer pour le manager de Ken. Il se mange alors un pain et va s’écraser sur une table. Ceci n’arrive pas dans l’anime.
  • Quand Taki entre dans le bar, Bat ne le reconnait pas tout de suite dans le manga.
  • Toyo ne tire pas sur Ken dans le manga, elle se contente de jeter des pierres à Bat.
  • Taki meurt dans le manga, le punk à moto lui décoche une flèche. Ken arrive et le tue à l’aide du Ganzan Ryōzan Ha mais il arrive trop tard pour sauver Taki, qui meurt dans ses bras.
  • Ken demande à Bat d’embarquer le gars à qui il a effacé la mémoire dans le désert. Dans l’anime c’est Ken qui l’emmène.
  • Jackal frappe Toyo à l’aide d’un couteau caché dans sa manche. Dans l’anime il l’a frappe à l’aide de son flingue.
  • Dans l’anime, la façon dont le gang compte se débarrasser des enfants n’est pas très claire, on voit seulement un enfant suspendu par les pieds. Dans le manga on aperçoit un enfant pendu, mais heureusement Ken arrive à temps pour le sauver.
  • Dans le manga, Ken se débarrasse d’un ancien boxeur professionnel et lui détruisant les muscles d’un bras et en lui faisant exploser le visage. Le boxeur est absent de l’épisode.
  • L’enfant sauvé par Toyo est un garçon dans le manga, une fille dans l’anime.
  • La distance entre Toyo et l’explosion est bien plus courte, ses blessures sont du coup plus crédibles que dans l’anime.
Erreurs
  • Le deuxième type que Ken affronte près de Taki possède une veste multicolore.
  • Jackal s’est scotché de la dynamite sur les cuisses, mais seulement l’espace d’un instant.
  • Le bâton de dynamite lancé par Ken n’explose pas.
Galerie
Dans le prochain épisode

Faites tourner !

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Laisser un commentaire