Le manga

snkSōten No Ken (ou Fist of the Blue Sky) est la préquelle de Hokuto No Ken, toujours dessiné et écrit par Tetsuo Hara.

En reprenant la maintenant mondialement célèbre légende du Hokuto Shinken et en la transposant dans le milieu mafieux des années 30, le maître nous offre un cocktail détonant d’action, de gore, d’arts martiaux et d’humour !

Le manga relate la vie de Kenshirō Kasumi alias Yang Wang, frère aîné de Ryūken et donc oncle du Kenshirō que tout le monde connaît… vous suivez toujours ?

Etant donc le 62ème héritier de l’art mortel du Hokuto Shinken, Yang Wang traque la pègre mafieuse dans les rues de Shanghai avec une décontraction digne de Cobra (la cigarette remplaçant le cigare) et affronte des ennemis de plus en plus coriaces à la solde du Hong Wa Wu. Sa quête le conduira ensuite aux sources du Hokuto pour des affrontements de plus en plus titanesques.

Le manga a d’abord été pré-publié dans Weekly Comic Bunch d’octobre 2001 à novembre 2010 pour ensuite sortir sous forme de 22 tomes tankōbon chez l’éditeur Shinchosha.

Il sera publié intégralement en France chez Panini Comics de mars 2004 à avril 2012.

Au Japon, une édition kanzenban, réduite à 14 tomes, est sortie chez Zenon Comics DX en 2013.

Commentaire(s)

Un gaiden est un mot japonais signifiant "histoire parallèle" ou "conte". Le mot est utilisé fréquemment dans la fiction japonaise pour décrire un spin-off d'une oeuvre existante, ce n'est ni une séquelle, ni une préquelle. Cependant, certains gaiden sont aussi des réécritures d'histoires connues, mais vues depuis un autre personnage, une sorte de flashback.

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.