Gekiuchi Max

Dernier né de la série de jeu de typing consacré à Hokuto no Ken, Gekiuchi Max existe depuis 2013 et pourtant si vous êtes un habitué du site vous n’en avez jamais entendu parler… on s’en excuse platement…

Pourquoi ? parce que le jeu est bon (attention, on parle d’un jeu de typing, et donc de dactylo, pas d’un clone de Hokuto no Ken Fighting).

Il est bon parce qu’il est indéniable que n’importe quel fan de Hokuto no Ken le trouvera fun à jouer, parce qu’il est loin d’être simple, parce qu’il est teinté de « RPG » grâce à l’introduction de deck de cartes (Arcanes) plus ou moins rares à collecter et qui influence les combats, parce qu’il possède un mode solo (campagne) et multi (duels), parce qu’il regorge d’illustrations colorisées venant du manga (rappelant la regrettée Master Edition) et enfin, parce qu’il couvre tout le manga, de Zeed à Bolge !

Le jeu est jouable directement dans le navigateur web (on oublie les problèmes de compatibilité des anciens opus de la série Gekiuchi) via le site Yahoo Japan Mobage.

Attention, il est indispensable d’avoir un compte Yahoo Japan pour pouvoir y jouer, mais la bonne nouvelle c’est qu’on vous explique tout ici 🙂

Bon amusement !

Commentaire(s)

Un gaiden est un mot japonais signifiant "histoire parallèle" ou "conte". Le mot est utilisé fréquemment dans la fiction japonaise pour décrire un spin-off d'une oeuvre existante, ce n'est ni une séquelle, ni une préquelle. Cependant, certains gaiden sont aussi des réécritures d'histoires connues, mais vues depuis un autre personnage, une sorte de flashback.

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Quand Berserk rencontre Hokuto no Ken

Une discussion entre Kentarô MIURA (Berserk) et Tetsuo HARA (Hokuto no Ken) sera publiée dans le Comic Zenon d’octobre (25 août). On retrouvera aussi dans ce numéro une illustration de Nobunaga (personnage tiré du manga Ikusa no Ko -Oda Saburô Nobunaga Den- d’HARA) par MIURA et une illustration de Guts (héros de Berserk) par HARA.

dailynews2407-miura-hara Cote 100% Cote 100%

Source : MangaMag

Commentaire(s)

Un gaiden est un mot japonais signifiant "histoire parallèle" ou "conte". Le mot est utilisé fréquemment dans la fiction japonaise pour décrire un spin-off d'une oeuvre existante, ce n'est ni une séquelle, ni une préquelle. Cependant, certains gaiden sont aussi des réécritures d'histoires connues, mais vues depuis un autre personnage, une sorte de flashback.

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Souther, premier cavalier de l’apocalypse !

SpiceSeed vient d’annoncer qu’ils sortiront ce 24 juillet la première des quatre figurines sur le thème des Cavaliers de l’Apocalypse de Hokuto no Ken.

Cette magnifique figurine de Souther (entre 55 et 60 cm de haut) sortira en 2 versions, une version « Trône » à environ 1800 balles (base de 22 cm et LED inclus) et une version « Mikoshi« , reproduction fidèle du siège tel qu’il était dessiné dans le manga, au prix de 3500 balles (c’est bien en euros, pas en anciens francs). A savoir que les deux versions du siège ont été supervisées par Hara lui-même.

La firme en a aussi profité pour diffuser une photo du deuxième cavalier, à savoir Jagi, qui devrait suivre, avant Shin et Raoh.

Le site officiel

Commentaire(s)

Un gaiden est un mot japonais signifiant "histoire parallèle" ou "conte". Le mot est utilisé fréquemment dans la fiction japonaise pour décrire un spin-off d'une oeuvre existante, ce n'est ni une séquelle, ni une préquelle. Cependant, certains gaiden sont aussi des réécritures d'histoires connues, mais vues depuis un autre personnage, une sorte de flashback.

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Tutoriel Hokuto no Ken Smart Shock

Une première traduction du tutoriel a été mise en ligne, histoire de comprendre la mécanique du jeu et une partie des menus 🙂

Bon jeu !

Commentaire(s)

Un gaiden est un mot japonais signifiant "histoire parallèle" ou "conte". Le mot est utilisé fréquemment dans la fiction japonaise pour décrire un spin-off d'une oeuvre existante, ce n'est ni une séquelle, ni une préquelle. Cependant, certains gaiden sont aussi des réécritures d'histoires connues, mais vues depuis un autre personnage, une sorte de flashback.

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Hokuto no Ken SmartShock !

Un nouveau jeu vient de faire son apparition sur Android et IOS !

Le jeu est disponible uniquement pour le Japon mais peut être installé sur Android via QooApp (tuto en vidéo).

Le jeu est évidemment en japonais mais semble simple d’accès, du moins au départ…

Le site officiel

N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires ou sur le forum !

Commentaire(s)

Un gaiden est un mot japonais signifiant "histoire parallèle" ou "conte". Le mot est utilisé fréquemment dans la fiction japonaise pour décrire un spin-off d'une oeuvre existante, ce n'est ni une séquelle, ni une préquelle. Cependant, certains gaiden sont aussi des réécritures d'histoires connues, mais vues depuis un autre personnage, une sorte de flashback.

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

1 2 3 4 16