Buronson parle de Hara… et de sa fortune…

Le légendaire Buronson, scénariste du manga Hokuto no Ken, était, ce 22 juin, l’invité de l’émission JobTune (Révélez les secrets de votre profession!) diffusée sur TBS. Il s’agit d’un programme dans lequel des professionnels de différents domaines racontent des anecdotes liées à leur expérience de travail.
En ce qui concerne les gains, Buronson, a révélé qu’il recevait 5% des droits d’auteur (royalties) sur les ventes.
Un volume de Hokuto no Ken coûte 400 yens au Japon (environ 3 euros), 5% font donc 20 yens (€ 0,15 cents), en multipliant ces 20 yens par le total de volumes vendus (100 millions d’exemplaires), on arrive à une estimation de 2 milliards de yens (plus de 15,6 million d’euros). 
 
Hokuto no Ken est également devenu une franchise de l’industrie Pachislot, qui en a vendu plus d’un million d’unités à travers le Japon. Toutefois, M. Buronson n’a pas voulu révéler combien il tire de ce secteur, en supposant que c’était beaucoup d’argent.
 
Buronson a également dit avoir rencontré le mangaka du projet, Tetsuo Hara, six mois seulement après le début de la sérialisation du manga. Il en a expliqué la raison: “L’éditeur (Nobuhiko Horie) était notre intermédiaire, j’ai d’abord montré mon travail à Horie et c’est après son approbation que Hara a commencé à dessiner. Je n’ai pas eu de contact avec Hara, tout passait par son éditeur”
 
Et d’ajouter: “Même quand je l’ai rencontré, six mois plus tard durant un bōnenkai (drink de fin d’année), il était encore en train de travailler sur le projet. Quand je l’ai vu, mon impression a été: “Wow, comme il est jeune… c’est encore un gamin.
 
Source : Hokuto Destiny

Commentaire(s)

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Kaze Manga annonce l’édition Deluxe !!

A l’occasion du 30ème anniversaire de Hokuto no Ken, Kazé Manga annonce la sortie de l’Edition Deluxe, qui n’est autre que la version Kanzenban sortie en 2006 au Japon.

Cette édition comprend 14 tomes d’un peu moins de 400 pages, quelques posters et pages en couleur.

Le premier tome sortira le 21 août 2013 au prix de 13,29€ mais sera disponible lors de la Japan Expo (stand BF 36).

Notons que l’édition précédente de Kazé Manga, qui reprend déjà les couvertures de la Kanzenban, date à peine d’il y a un an…

Source : Kazé manga

Commentaire(s)

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Tetsuo Hara a un message pour vous !

Commentaire(s)

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Hokuto no Doom 2 !!

Arakya, arrivé récemment sur Hokuto Legacy, est bien décidé à donner une suite au projet de Iceman57. Après avoir suivi le début du développement sur le forum il est temps d’en savoir un peu plus sur le bonhomme.
Petite interview.

1. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis un grand fan de Hokuto no Ken depuis mes 12 ans comme beaucoup sur ce forum j’imagine. Je ne connais pas grand chose en informatique mais un jour j’ai pris conscience qu’il existait plusieurs logiciels pour créer ses propres jeu sans programmation nécessaire. Depuis ce jour j’ai eu dans l’idée de créer un jeu afin de rendre hommage à ce manga que j’adore. J’ai erré entre diverses tentatives: création de RPG, jeux de baston , et même un jeu de plateforme.

Puis vint Hokuto no Doom le jeu fabuleux ! Un projet très immersif et surtout très nerveux! J’ai gardé l’idée de faire une suite dans un coin de ma tête jusqu’à ce que je me sente capable de manipuler Doom builder.

2. Pourquoi avoir choisi Hokuto no Doom, ce projet tant décrié aux USA ?

Parce que l’idée d’associer Doom et Hokuto no Ken est juste géniale, ces deux univers se marient à la perfection! De plus, j’ai été touché par le projet de Iceman57. Face aux critiques et aux attaques il n’a pas renoncé et a terminé son projet. Il fallait un grande dose de détermination et de courage pour cela. Je souhaitais aussi rendre hommage à son travail.

3. Pourquoi avoir choisi le moteur de Hexen alors qu’il est aujourd’hui possible de moder en 3D ?

Premièrement parce que je suis incapable de modéliser en 3D!! Et ensuite parce que je suis un joueur Old School, j’ai un faible pour les jeux qui ont bercé mon enfance.

4. Que va-t-on trouver comme trame historique dans le jeu ?

La Trame est simple, Kenshirō a disparu après son combat contre Shin c’est donc Toki, Rei et un dernier personnage mystérieux qui traverseront le monde violent de HNK. Chaque personnage a des objectifs légèrement différents:

Toki souhaite faire respecter la loi du Hokuto et poursuit Raoh sans relâche tandis que Rei veut simplement vivre en paix avec sa sœur et Mamiya. Il se retrouvera impliqué dans la guerre contre Raoh malgré lui. Le dernier personnage a des objectifs bien moins altruistes…

5. Combien de temps te donnes-tu pour terminer ce projet ?

Je me donne en gros une année afin de ne pas trop mettre à l’épreuve ma motivation.

6. Quel est ton personnage préféré dans la saga ?

Jùza sans aucun doute: c’est un personnage peu développé mais vraiment charismatique. Il me semble être le seul vrai personnage libre dans toute l’histoire du manga: il fait ce qu’il veut, il choisit son destin il ne le subit pas. Enfin c’est le seul personnage qui possède le sens de l’humour!

Merci Arakya et bonne chance pour la suite !

Commentaire(s)

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

Hokuto no Ken Tournament !!

Un MUGEN très très impressionnant basé sur Hokuto No Ken Atomiswave/PS2.

Le site officiel

Commentaire(s)

Un Kanzenban est un volume en édition collector. Ces volumes sont généralement plus coûteux et plus fournis, avec des caractéristiques spéciales telles que des couvertures conçues spécifiquement, un papier de plus haute qualité, une couverture de protection spéciale, etc.

Seuls les mangas les plus populaires paraissent sous ce format.

Un tankōbon est le terme japonais pour un recueil de chapitres de manga. En 1955, les éditeurs décident de republier les mangas diffusés par intermittences dans les magazines en un format poche à couverture souple. Il compile plusieurs chapitres d'une même série et les publie sur du papier de haute qualité. Ce sont ces versions qui sont utilisées pour les traductions européennes et américaines.

Weekly Shōnen Jump, fréquemment abrégé en Shōnen Jump, est un magazine de prépublication de mangas hebdomadaire de type shōnen créé par l’éditeur Shūeisha le 2 juillet 1968 et toujours en cours de publication. Il fait partie de la gamme de presse « Jump » de l’éditeur, celle-ci étant destinée à un public masculin de tous âges.

1 17 18 19 20 21 23